chateau-perrou.jpg

En 2002, la Famille Ponton d’Amécourt, rachète la propriété aux enfants d’Amaury de Madaillan, décédé en 1995. Amaury de Madaillan aura été une figure locale de la vie Périgourdine du XXème siècle. Il fut longtemps Maire de Gageac et Rouillac, sa commune.

Le Château de Perrou-la-Baragoile est situé sur les coteaux qui bordent la vallée de la Dordogne,
sur l’ancienne commune de Rouillac.

Le bourg de Rouillac, florissant au moyen âge, a disparu. La paroisse de Rouillac est connue par titre depuis 1110. Elle fut désunie en XIVème siècle de la sirerie de Bergerac et chatellenie de Montcuq et elle porta ainsi le titre de juridiction jusqu’en 1789.

Dans le cimetière de l’Eglise Notre Dame de Rouillac, repose Louis Jean Joseph de Tascher (1707-1791). « Il avait acheté le 16 juin 1756 la maison noble de la Tour. Il descendait de la noble famille de Tascher dont certains ont habité de Périgord et dont la branche aînée, Tascher de La Pagerie, émigrée en Martinique, a donné à la France une de ses souveraines », l’impératrice Josephine, femme de Napoléon I, Empereur de rois.

En 1858, « Eugène-Louis-Joseph-Napoléon de Tascher, fils de Louis, seigneur de Rouillac, épousa Mademoiselle Françoise-Sima - Catherine de Lentilhac (1835 - …), directrice de la Poste aux lettres de Mauvezin (Gers) et possessionnée à Monbazillac ».

armoiries_copie.jpg

Les membres de la Famille d’Amécourt, propriétaire, sont les neveux de Charlotte Dupin, Marquise de Lentilhac… Il leur plait d’imaginer qu’à cette noce, était présent Gaston-Félix-Charles-Victor Marquis de Lentilhac (1832 – 1880), dernier du nom, leur oncle !

C’est pour cette raison qu’ils ont dédié au Marquis de Lentilhac, leurs plus belles cuvées.

« Gaston, Félix, Charles, Victor, Marquis de Lentilhac a succombé le 29 avril 1880, à l’âge de 48 ans, aux suites d’un cruel accident dont il avait été victime au mois de juillet 1876. C’est à une chute de cheval qu’est due la fin prématurée de l’intrépide cavalier. Avec lui disparaissait un des grands noms de la plus ancienne aristocratie française. Il était en effet le dernier représentant mâle de cette illustre maison de Lentilhac qui remonte aux origines même de la féodalité et qui a joué un rôle considérable en Périgord et dans tout le midi au moyen âge. Il avait épousé en 1858, Mademoiselle Charlotte Dupin, seconde fille de feu le Baron Charles Dupin, l’éminent et honoré membre de l’institut, Ministre de la Marine et Mathématicien, créateur de l’INSEE. (L’académie des Sciences remet tous les deux ans le Prix Charles Dupin, à un ouvrage traitant de l’économie et/ou des statistiques.) »

 

Perrou_eglise-Rouillac.jpg
Vue du balcon du Château de Perrou