Préface par Yves de Ponton D'Amécourt

carre_Yves-d-Amecourt.jpgSans doute toutes les sources qui ont permis de réaliser ce document mériteraient d’être vérifiées…

En effet, que penser d’un don fait à un monastère, dont la preuve était dans le coffre de la bibliothèque du Château qui a brûlé pendant les guerres de Religion et dont les ruines sont au fond du lac qui constitue la réserve d’eau de la ville de Paris ?

Peu importe en fait, car comme dit la chanson , « ce n’est pas ce qu’on fait qui compte, c’est l’histoire, la façon dont on le raconte selon l’auditoire »

Si ces documents existent c’est que nos aïeux, un jour, ont souhaité qu’ils existent. Que les faits relatés soient justes ou ne le soient pas, ils font désormais partie de la légende ou de notre histoire…